De la barre à l’îlot

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 09/12/2022

Projet PNG associé à Julien Boidot

Article paru dans d'A n°303

Un concours, organisé par la RIVP, qui est assez symptomatique de la manière dont bailleurs sociaux, urbanistes et architectes envisagent la réhabilitation de l’architecture des années 1950…

Depuis la porte de Vincennes, remontez vers le nord et suivez la coulée verte conçue dans les années 1950 sur la zone non ædificandi entourant la capitale avant la construction du périphérique. Vous serez rapidement envahis par un sentiment de liberté, le sentiment de marcher sur la ligne frontière entre la ville et l’ailleurs, la ville et l’utopie de la ville. À gauche, la bande construite très dense des HBM parisiens qui reprennent avec des matériaux pauvres et une modénature minimale les immeubles de pierre des quartiers ouest de la capitale ; à droite, une bande active où des terrains de sport très animés se succèdent sans discontinuer, tandis que plus loin s’étendent les voies du périphérique.

Mais avant d’arriver porte de Bagnolet, votre parcours se terminera par une leçon d’architecture. À droite face aux HBM se met en scène, en s’éloignant légèrement de la voie, un immeuble plié comme un paravent de 245 mètres de long et de 11 mètres de large qui délimite un grand ensemble réalisé en 1954 par Édouard Crevel, comprenant entre autres trois hauts immeubles parallèles de 13 étages scandant l’entrée dans Paris. Cette barre HLM s’enfonce dans le sol qui monte pour passer insensiblement de R+6 à R+3 et joue avec la pente afin de présenter à chacun de ses déhanchements une nouvelle séquence spatiale. D’abord une contre-allée descend pour desservir un rez-de-chaussée abritant des commerces de proximité : coiffeur, laverie, boulangerie, tabac. Ensuite, la rue Henri-Duvernois passe en serpentant sous l’immeuble comme sous un pont pour rejoindre à l’arrière un petit parc protégé. Puis apparaît un socle de caves, sur lequel reposent sans transition les étages d’habitation scandés par les boîtes de verre des entrées qui se suspendent à mi-niveau pour venir chercher leurs occupants. Enfin, l’édifice se soulève au-dessus d’un petit belvédère protégé, surplombant la chaussée.

L’ensemble de la barre se présente comme une composition savante scandée par les césures des cages d’escalier vitrées entre lesquelles alternent des façades en pierre de taille creusées de fenêtres et des batteries de loggias carrées qui laissent apparaître sa structure en béton. Une partition sur laquelle vient se surimprimer la ponctuation régulière de petits balcons désuets conçus pour qu’une personne seule puisse s’accouder au garde-corps et fumer ou simplement profiter de l’animation de la rue (...)

Les articles récents dans Concours

De bruit et de silence Publié le 19/10/2022

Un concours intéressant tant pour son contexte que par ses attendus et la qualité des équipes e… [...]

Notre-Dame : le parvis de la concorde Publié le 05/09/2022

Deux ans après la remise des résultats de la Mission Île de la Cité et les hypothèses de D… [...]

Reconstruire le sol. Dialogue compétitif pour le réaménagement des abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris Publié le 05/09/2022

Comment aménager le parvis d’une cathédrale qui s’élève toujours sans toiture depuis son… [...]

Une Villa Médicis à Montfermeil ? Concours pour le bâtiment principal des Ateliers Médicis, Clichy-sous-Bois, Montfermeil Publié le 05/05/2022

Non, ce n’est pas un concours pour une extension de la Villa Médicis à Rome, mais pour la cons… [...]

La résurrection de la barre Cassan. Appel d’offres pour la réhabilitation de la barre Cassan en logements pour étudiants, Paris 5e Publié le 29/03/2022

Un appel d’offres a été lancé en 2020 par la RIVP et la Mairie de Paris pour réhabiliter l… [...]

Géométries. Concours pour un immeuble de logements, boulevard de Picpus, Paris 12e Publié le 25/02/2022

La pierre massive porteuse est de retour à Paris ! En témoigne ce petit concours de logements, o… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…