De l'Ecole Nationale d'Arts Décoratifs à la Cité internationale de la Tapisserie, Aubusson

Architecte : TERRENEUVE architectes
Rédigé par les architectes
Publié le 22/05/2021

La dimension symbolique de la Cité Internationale de la Tapisserie et de l’Art tissé est à l’échelle de ses ambitions : au-delà de la conservation et de l’exposition, préserver un savoir-faire vivant reconnu par l’Unesco comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité, et repositionner Aubusson dans le champ de la création contemporaine.


L’inscription contemporaine de la Cité Internationale de la Tapisserie s’opère par la transformation radicale du bâtiment de l’ancienne École Nationale d’Arts Décoratifs, tout en s’appuyant sur ses qualités premières : monumentalité, rythmes des façades, qualité et luminosité des espaces intérieurs. Caractéristique des équipements publics construits par l’Etat dans les années 1960-70, sa structure poteaux-poutres en béton et sa trame cubique de 4 mètres de coté offrent en outre une relative flexibilité de transformation.  Terreneuve choisit, à contre courant du cahier des charges du concours, de réhabiliter l’ENAD plutôt que d’ajouter une extension neuve. 


Le choix de réhabiliter le bâtiment de l’ENAD induisait la métamorphose de ses façades afin d’atteindre les performances thermiques exigées et impliquait de redessiner son image. Une nouvelle peau constituée d’un système mixte de lames de bois – du pin Douglas des forêts du Limousin – et de membranes textiles imprimées évoque à la fois le bois des métiers et la couleur, matière première de la tapisserie. La gamme chromatique est issue d’une recherche menée à partir de la collection de la Cité. Un ruban continu, unique, se déroule tout autour du bâtiment, tout en introduisant des nuances selon les façades.


Sur les pentes de la Vallée de la Creuse, le site accuse un dénivelé de plus de 8 mètres. L’ENAD avait donc été construite sur un socle en terrasses avec deux entrées opposées : à l’avant et en bas pour les élèves et à l’arrière et en haut pour le personnel. Pour mettre en communication l’avant et l’arrière du bâtiment, le socle a donc été remodelé. Coté Est, un parvis ouvert remplace l’ancienne cour fermée de l’Ecole. Coté Ouest, le creusement d’un jardin clos en pente relie en douceur le hall d’entrée et le parking créé dans le haut du terrain. La Cité s’ouvre ainsi sur la ville en bénéficiant d’un double accès traversant avec un accueil unique et central.


Creusé sous l’aile ouest du bâtiment, à l’emplacement de l’ancien préau de l’école, le volume libre de la nef des tentures, de 7 mètres de haut et plus de 12 mètres de large, a constitué le principal enjeu constructif. Des portiques en béton armé remplacent le quadrillage de la trame de poteaux tous les 4 mètres pour supporter les étages supérieurs.



Maîtres d'ouvrages : Syndicat mixte de la Cité internationale de la tapisserie

Maîtres d'oeuvres : TERRENEUVE architectes (mandataire), Nelly Breton & Olivier Fraisse (associés), Frédérique PAOLETTI & Catherine ROULAND (scénographie), Armelle CLAUDE (paysagisme), Margaret GRAY(graphiste), KHEPHREN BET (BET structure), Art Rescue, & Anaïs Ortiz (conservation préventive), ACL (éclairage), AXIO (économie), CAP INGELEC (BET fluides), ALTIA (acoustique)

Entreprises : Eiffage Construction Limousin / Forézienne d’entreprises (Gros oeuvre), GECAPE Sud couverture étanchéité), SAS Guyot et Associés (façades bois), ACS Production (façade toile), SAS Naudon-Mathé Frères (menuiseries), Creuse Paysage SARL - Les Bojardins (espaces verts), Viallant Loge (cloisons-doublages-plafonds-peinture)

Surface : 4 600 m2 dont 680 m2 neufs + 4 000 m2 extérieurs

Cout : 6,8 M€ HT

Date de livraison : Livraison 2016

Façade Avant - Après Avant -Après Plan masse Modification du dénivelé Création de la nef Nef des tentures Tapisseries d'Aubusson Les flux

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Centre culturel Clément David, Roquevaire (13) Publié le 05/07/2023

Maîtres d'ouvrages : Commune de RoquevaireMaîtres d'oeuvres : Huitetdemi (mandataires… [...]

Parcours couvert du forum antique de Bavay (59) Publié le 28/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Département du NordMaîtres d'œuvres : Explorations ArchitectureEn… [...]

CO’Met - Arena, centre de congrès et parc des expositions Publié le 06/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Orléans MétropoleMaîtres d'oeuvres : Ferrier Marchetti StudioEntr… [...]

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…