Entretien avec Dominique Lyon : Le parti pris des choses

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 04/05/2021

Article paru dans le d'A n°289

Dominique Lyon me reçoit chez lui au neuvième étage d’un immeuble sans qualité construit dans les années 1970 dans le 11e arrondissement de Paris. Son salon, très lumineux, est largement ouvert au loin sur les tours de l’église Saint-Ambroise. Il est traversé par une descente d’eau qui organise l’espace autour d’elle et, sur ses murs, sont accrochées des toiles de Bernard Frize et de multiples autres œuvres dont je ne parviens pas à deviner les auteurs. Nous nous installons face à face dans de confortables canapés bas, sous la présidence d’un monumental Lounge Chair de Harry Bertoia qui semble nous observer avec une certaine condescendance.

D’a : Pourquoi avez-vous choisi de faire des études d’architecture ?

Je ne connaissais rien à l’architecture et je n’étais pas non plus très sensible aux constructions modernes. Mais je m’intéressais de manière générale au design, je connaissais celui d’Olivetti et de Braun, je vouais un véritable culte à Dieter Rams… J’avais l’impression que la modernité s’incarnait vraiment dans tous ces objets nouveaux qui n’existaient pas auparavant et qui à cette époque semblaient surgir presque quotidiennement du néant. J’aimais les objets, j’aimais les musées, j’avais une culture visuelle mais pas architecturale. Et quand après le bac j’ai dû choisir une orientation, je me suis inscrit en architecture parce que je pensais que c’était la seule la discipline qui, par défaut, pouvait me conduire vers ce que je souhaitais faire. (...)

Les articles récents dans Le Grand Entretien

Entretien avec Pierre Caye : Des pistes pour le « dur désir de durer » Publié le 02/04/2021

Pourquoi parler d’un livre de philosophie dans une revue d’architecture ? Pourquoi dire que… [...]

Entretien avec Patrick Berger : dessiner, construire, penser Publié le 24/02/2021

J’ai rendez-vous avec Patrick Berger dans un appartement du quartier du Châtelet. C’est au… [...]

Entretien avec Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal : Le vrai confort, c'est la liberté Publié le 30/12/2020

Présentiel ou distanciel ? Je choisis de m’enfoncer dans la rue d’Avron, toujours animée… [...]

"L'architecte est avant tout un prestataire de services", Entretien avec Eduardo Souto De Moura Publié le 04/11/2020

J’avais demandé à rencontrer Eduardo Souto de Moura lors de l’inauguration de la Comédie… [...]

Entretien avec Bernard Tschumi : Transgressions Publié le 12/10/2020

Non, cette fois-ci je ne retrouverais pas Bernard Tschumi au Rouquet, boulevard Saint-Germain,… [...]

Entretien avec Patrick Bouchain : Transferts Publié le 25/08/2020

Le lundi 18 mai, une semaine après le déconfinement, je rejoins Patrick Bouchain,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
22 01 02 03 04 05 06
2307 08 09 10 11 12 13
2414 15 16 17 18 19 20
2521 22 23 24 25 26 27
2628 29 30     

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…