Green Park, 70 logements à Bègles - PPA architectures

Architecte : PPA Architectures
Rédigé par les architectes
Publié le 17/03/2017

RELATION À LA VILLE, HABITER LE PARC

 

Le projet de la ZAC des Sècheries s’inscrit dans les intentions urbaines de son nouveau quartier, à Bègles. Ces intentions s’identifient dans des objectifs divers, à la fois en rupture avec le tissu résidentiel et en continuité avec la pièce urbaine constituée par le parc de la mairie. Le projet attenant du parc de la mairie s’inscrit dans l'idée d’un parc habité « d’immeubles de maisons » en proposant des bâtiments autonomes disséminés dans un continuum arboré. Les bâtiments, au nombre de 4, ont une emprise au sol réduite et des gabarits variés. L’échelle des bâtiments obtenue voisine donc avec celle d’immeubles collectifs de très petite taille ou de grosses bâtisses individuelles. 

 

HABITER UN IMMEUBLE DE MAISON

 

Le projet a pour objectif d’offrir un maximum de caractère individuel tout en préservant l’unité par des échelles de bâtiment raisonnables (R+4/R+2). Il s’agissait donc de graduer le passage du temps du collectif à celui de l’individuel. Afin de proposer des solutions spécifiques aux besoins variés des différentes typologies, la ventilation s’organise par plot (deux plots T2, un plot T3, un plot T4). Cette répartition permet de concevoir des morphologies de plot adaptées et efficaces constructivement qui proposent une variété de dispositions d’accès au logement (patio intérieur, cage d’escalier compacte, escalier extérieur, patio extérieur), ainsi que de multiple types d’espaces privatifs extérieurs. 

 

HABITER PLUS GRAND, MOINS CHER

 

Sur les grandes typologies, le projet prend en considération la nécessité d’adaptation d’un logement à l’agrandissement d’une famille par la mutation d’un espace du logement. Sur les petites typologies, il est nécessaire de trouver des espaces de stockage type cellier ainsi que plus ponctuellement un espace supplémentaire permettant d’assumer des nouveaux usages — proposition d’un espace collectif multifonctionnel. Compte tenu de la difficulté financière à acquérir plus de surface, un des moyens d’agrandir la perception d’un logement passe par sa capacité à s’ouvrir sur l’extérieur. Par conséquent, l’ensemble des logements dispose dans la pièce principale d’une large ouverture qui offre un généreux cadrage sur le parc (4 m x 1,5 m). 

 

L’architecture des bâtiments est géométriquement simple, blanche, percée de grandes baies. Cette apparente neutralité se prête à un enrichissement mutuel entre les bâtiments appropriés par leurs habitants et le parc les entourant. 



Programme : Construction de 70 logements collectifs en accession à la propriété ZAC des Sècheries à Bègles - 89 places de stationnement (dans le parking silo assurant l'ensemble des stationnements de la ZAC)
Lieu : 77 Avenue de Lattre de Tassigny 33130 Bègles
Maîtres d'ouvrages : Bouygues Immobilier

Aménageur : Aquitanis
Maîtres d'oeuvres : PPA architectures ; Agence Fabre / de Marien
 
Bureaux d'études : Sabine Haristoy (paysagisme); Execo (économie); Vivien (fluides et thermique); Augié (vrd); Astree (structure)
Surface SP : 4 139 m2

Surface Terrain : 7 062 m2
Coût : 5,00 M

Date de livraison : Juin 2016

GREEN PARK, ZAC des Sècheries, 70 logements à Bègles - PPA architectures<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Plan masse<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Le projet s'inscrit en rupture avec le tissu résidentiel et en continuité avec la pièce urbaine constituée par le parc de la mairie.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Plan de rez-de-chaussée<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Axonométrie Plot A<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Plan d'étage courant Plot A<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Axonométrie Plot B<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Plan d'étage courant Plot B<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Axonométrie Plot C<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Plan d'étage courant Plot C<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Axonométrie Plot D<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Plan d'étage courant Plot D<br/> Crédit photo : PPA Architectures - Le projet a pour objectif d’offrir un maximum de caractère individuel tout en préservant l’unité par des échelles de bâtiment raisonnables.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Il s’agissait donc de graduer le passage du temps du collectif à celui de l’individuel.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Cette répartition permet de concevoir des morphologies de plot adaptées et efficaces constructivement qui proposent une variété de dispositions d’accès au logement.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Compte tenu de la difficulté financière à acquérir plus de surface, un moyen d’agrandir la perception d’un logement passe par sa capacité à s’ouvrir sur l’extérieur.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe L'apparente neutralité du projet se prête à un enrichissement mutuel entre les bâtiments appropriés par leurs habitants et le parc les entourant. <br/> Crédit photo : VINSON Gabrielle

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…