Îlot 16, le Parc de la Colinière, quartier Bottière-Chénaie, Nantes

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 19/08/2017

Sur une vaste parcelle boisée, l’agence FRES a pensé cette opération de 124 logements de façon à préserver au maximum le site naturel. Compacts, les bâtiments sont reliés entre eux à tous les étages par de généreuses terrasses collectives. La lecture des façades donne à voir la diversité typologique qui caractérise le projet. 


Tout au sud de Bottière-Chénaie, l’agence FRES (Laurent Gravier et Sara Martin Camara) est intervenue sur un vaste site boisé de 1 hectare. Sur cet îlot, les orientations du cahier des charges prévoyaient une architecture en tripodes et des hauteurs graduelles. « L’enjeu était de se poser le plus discrètement possible sur cette grande parcelle, afin de mettre en valeur le paysage existant mais aussi (...) 



Maîtres d'ouvrages : CIF Coopérative ; Nantes Métropole Aménagement (aménageur)
Maîtres d'oeuvres :  FRES, Laurent Gravier et Sara Martin Camara (architectes))
Ingéniérie : Batiserf (BET structure) ; Louis Choulet (BET thermique et fluides) ; Bureau Michel Forgue (économiste) ; Phytolab (paysagiste) 
Entreprises : Léon Grosse (gros oeuvre) ; Norba (menuiseries extérieures aluminium) 
Surface SP : 7 723 m2
Coût : 10 millions d’euros HT
Calendrier : études, septembre 2012-décembre 2013 ; livraison, 1re tranche en juin 2017 ; 2e tranche en février 2018


Lisez la suite de cet article dans : N° 256 - Septembre 2017

Installées de manière à préserver le paysage, deux plateformes habitées n’occupent qu’un tiers de la parcelle.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Chaque plateforme accueille trois volumes compacts reliés entre eux par des espaces partagés. Ces terrasses collectives aériennes représentent 12 % de la surface habitable et peuvent être librement utilisées par les résidents.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Les appartements disposent de loggias extérieures.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe Les menuiseries en aluminium anodisé naturel contrastent avec le béton blanc. Tous les éléments de façade sont de couleurs gris clair proche de l’aluminium.<br/> Crédit photo : RUAULT Philippe

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

La villa Rohan, Bordeaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Atelier Cambium ; ID Bâtiment (structure) ; C3 … [...]

Les Cèdres, Issy-les-Moulineaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : La SodaMaîtrise d’ouvrage : ImmocadesProgramme :… [...]

Îlot Saint-Germain, Paris 7e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : FBAA, François Brugel Architectes Associés ; h2o … [...]

Flat Iron, Paris 14e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : BFV architectes ; Artelia (TCE) ; Plan02 (thermique et… [...]

La résidence Bertelotte, Paris 15e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : NZI Architectes ; EVP (structure) ; Wor (fluides) ; … [...]

Le 58, rue de Mouzaïa, Paris 19e Publié le 17/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Canal architecture ; Khephren (structure) ; Espace Temps … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
4401 02 03 04 05 06 07
4508 09 10 11 12 13 14
4615 16 17 18 19 20 21
4722 23 24 25 26 27 28
4829 30      

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…