Playfully

Rédigé par XIRAL
Publié le 16/11/2021

Tubulure

Article paru dans d'A n°294

À limage dun monde protéiforme, une nouvelle génération de designers tout juste sortis décole cultive un design spontané, ludique et inclusif. Avec humour et optimisme, ces jeunes créatifs refusent la normalisation des goûts, revendiquent le non-standard, le fait main et un système de production indépendant. Décomplexés, ils utilisent la couleur, les textures épaisses, rugueuses ou dégoulinantes et déconstruisent les archétypes.

TUBULURE

 

Jeunes diplômés de l’École Duperré pour l’un et de l’EnsAD pour l’autre, Antoine Behaghel et Alexis Foiny ont fondé le Studio BehaghelFoiny. Avec leur projet Tubulure, ils expérimentent et conçoivent une nouvelle typologie de mobilier dans une approche quasi-primitive. À partir d’un simple tube industriel de ventilation, ils dessinent leur objet dans l’espace en le manipulant de façon intuitive, comme il le ferait en 3D digitale. Une fois définie, la forme est recouverte de plâtre. Un enduit teinté dans la masse est ensuite appliqué au couteau comme un crépi, exagérément texturé. Le Studio BehaghelFoiny propose une série de lampes, d’assises et de vases aux couleurs pastel légèrement acidulées dans une texture pâteuse un rien régressif.

 

@behaghelfoiny

 



CRAVING FOR CREPI LAMP

 

La jeune designer Léa Mestres construit un monde qui lui est propre, à la fois dynamique, unique et optimiste. Cette série « Craving for Crepi Lamp » est réalisée à la main, de façon très libre. Dans son travail, l’artiste favorise la créativité et laisse libre cours à son imagination sans contrainte. Avec ce qu’elle a à disposition dans son atelier, elle définit la lampe ou la pièce de la semaine. Les pièces sont sculptées dans de la mousse puis recouvertes de couches structurantes, de type crépis. Cette collection joue sur les perceptions avec des abat-jours disproportionnés, des jeux de rayures graphiques et des couleurs dynamiques. Avec ses pièces uniques, chacune portant un prénom, Léa Mestres bouscule et transforme les archétypes.

 

@leamestres



 

B.S.P SERIES

 

Pour répondre à la problématique du recyclage des sous-déchets plastiques, le designer industriel coréen Donghoon Sohn a élaboré une ligne de mobilier intitulée « B.S.P series » inspirée de l’abréviation de l’expression « B.L.T club sandwich ». Donghoon Sohn utilise des rebuts de plastique ABS générées lors de la fabrication de prototypes ou d’impression 3D, qu’il fait fondre à l’aide d’un solvant organique. La pâte liquide obtenue va lui servir de colle. Les plaques plastiques sont ainsi assemblées par le collage de cette matière fondue qui se solidifie au séchage et sera 100 % recyclable. L’aspect final de cette ligne de mobilier aux jointures dégoulinantes surprend et amuse.



@sohn.work

 

 

 

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Le design situé de Nicola…

Diplômé en 2017 de l’École nationale supérie…

Comment mourir en beauté…

Pour nos proches ou nous-même, nous sommes confro…

PLURIDISCIPLINAIRE

Au dixième Présentée lors de la 17e De…

Le design en Ukraine : Un …

De par sa situation géographique et historique, l…

Back to Milan

Chaque année au mois d’avril se déroule l’in…

[RENCONTRE] Döppel studio…

Le Doppelgänger, c’est la légende d’un doubl…

[RENCONTRE] Architectes-ar…

Entretien avec l'agence RécitaTous deux architect…

[MOBILIER DE BUREAU] Trava…

Repérés lors du salon Workspace Expo, en avril d…

Mix & Match

Fondé en 2020, le collectif Hall.Haus – qui ré…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> Techniques

Les articles récents dans D’A Lab - Design

Le design situé de Nicolas Verschaeve Publié le 20/11/2023

Diplômé en 2017 de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (EnsAD) de Paris, le desi… [...]

Comment mourir en beauté ? Publié le 11/10/2023

Pour nos proches ou nous-même, nous sommes confrontés lors des rites funéraires à un environneme… [...]

PLURIDISCIPLINAIRE Publié le 04/09/2023

Au dixième Présentée lors de la 17e Design Parade d’Hyères à la villa Noailles, la … [...]

Le design en Ukraine : Un élan de liberté Publié le 19/06/2023

De par sa situation géographique et historique, l’Ukraine est une terre inconnue entre l’Est et… [...]

Back to Milan Publié le 08/06/2023

Chaque année au mois d’avril se déroule l’incontournable design week milanaise où sont prése… [...]

[RENCONTRE] Döppel studio : double jeu Publié le 08/06/2023

Le Doppelgänger, c’est la légende d’un double identique dont la rencontre est un mauvais prés… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
48    01 02 03
4904 05 06 07 08 09 10
5011 12 13 14 15 16 17
5118 19 20 21 22 23 24
5225 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…