Venise 2020 +1

Rédigé par Marc ARMENGAUD
Publié le 05/07/2021

Le pavillon central a parfois des accents de laboratoire préparant des conquêtes spatiales

Article paru dans le d'A n°291


Spritz, my friend 


Un an après la date prévue et plusieurs reports, la Biennale d’architecture de Venise a finalement ouvert ses portes le 22 mai 2021, avec les contributions prévues un an plus tôt, à l’exception de quelques rares pavillons nationaux qui ont déplacé leur participation en ligne, ou qui ont fait l’impasse, tandis que certaines programmations du Off n’ouvriront que pendant l’été ou l’automne. Donc pour cette ouverture, pas de cocktails d’inauguration, pas de débats critiques enflammés en cinq langues ni de soirées mondaines dans des palais déjetés. Les inaugurations festives et les débats in situ ont pour la plupart été décalés au mois de septembre 2021. Pour ceux, peu nombreux, venus assister aux previews ouvertes à la presse et aux professionnels, il s’agissait donc de constater la mise en marche d’une machine dont le déclenchement avait été retardé par les circonstances. Un lancement sans fanfare qui doit pourtant être salué pour le grand renouvellement générationnel et culturel qu’il propose, puisque la grande majorité des contributeurs vient à Venise pour la première fois, rompant avec plusieurs éditions où l’entre-soi avait fini par lasser. 


On ne change rien ! 


Mais il faut un temps d’adaptation pour s’intéresser à ce qui est exposé, car on cherche d’abord une réponse à cette question simple : fallait-il maintenir ou repenser le programme prévu pour 2020 ?! (...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Un architecte, un intellectuel, un communiste : À propos de l’exposition « Carlo Aymonino. Fedeltà al tradimento » Publié le 02/09/2021

« Venise a constitué pour moi une expérience marquante. Elle a rendu explicite mon… [...]

Venise 2020 +1 (suite) Publié le 30/08/2021

La 17e Biennale, celle qui aurait pu n’avoir pas lieu du tout, expose en 2021 un discours… [...]

Notre-Dame, le parvis des petits besoins Publié le 06/07/2021

Au lendemain du sinistre du 15 avril 2019, on se rappelle que l’annonce d’un concours… [...]

Rendre la cathédrale à la cité Publié le 05/07/2021

par Benjamin Mouton, Architecte en chef, Inspecteur général des Monuments historiques (h), chargé… [...]

Fieldoffice ou le sursaut écologique de l’urbanité taïwanaise Publié le 04/05/2021

Fieldoffice fait partie de ces agences qui ne font pas de compromis. Ses architectes ne… [...]

Henri Gaudin : l'inactuel (1933-2021) Publié le 31/03/2021

Rares sont les artistes et les penseurs, y compris les plus grands et les parfois plus célébrés… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
35  01 02 03 04 05
3606 07 08 09 10 11 12
3713 14 15 16 17 18 19
3820 21 22 23 24 25 26
3927 28 29 30    

> Questions pro

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…