N° 206 - Mars 2012

Paris vs Londres

Les anglais, si attachés dit-on à l'histoire et aux traditions, paraissent pourtant moins timorés que les parisiens en matière d'urbanisme. C'est l'impression qui se dégage aujourd'hui d'une promenade dans les rues au tracé médiéval de la City londonienne. De Lime Street à St. Swithin's Lane, du Lloyd's building (1978-86) de Richard Rogers au nouveau siège de la banque Rotschild que vient de livrer l'OMA au chevet de l'église St Stephen Walbrook, le marcheur déambule entre un bâti fortement hétérogène. Les styles les plus opposés s'y mêlent, cohabitant avec plus ou moins d'égard pour les anciens. Curieusement, de cette diversité d'échelles, de formes et de matériaux, émane une certaine eurythmie où subsiste toujours quelque chose de gothique. N'est-ce pas justement ces confrontations et cette promiscuité parfois violentes qui perpétuent l'esprit héritée du Moyen-âge? Là où, rétif à l'hétérogénéité, l'ordre haussmannien peine à se renouveler dans la modernité, le scénario urbain londonien manifeste une étonnante capacité d'adaptation, assimilant les constructions les plus monstrueuses. Sobre mais radical dans sa différence, le bâtiment de l'OMA s'inscrit à rebours des élucubrations de starchitectes. Gothique, miesien et à la fois très actuel , il offre une grande leçon de contextualisme dans un dialogue subtil avec le modèle urbain traditionnel.

Pendant ce temps à Paris, les arguments écologistes les plus réducteurs servent de caution à un immobilisme qui muséifie la ville en parc à thème. Quelques opérations clinquantes, des animations culturelles et festives sur les berges de Seine parviendront-elles à masquer l'absence de vision urbaine moderne? Démagogie et préjugés contre l'automobile conduisent à des décisions qui en amplifient souvent les nuisances. Ainsi le projet d'aménagement actuel contre les voies express rive gauche et Georges Pompidou trahit cette difficulté parisienne à se penser autrement que dans une image d'Épinal figée au 19ème siècle.

Emmanuel Caille

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Magazine

Actus brèves

» Henri Gaudin hors les murs

Parcours

» Stéphane Bigoni & Antoine Mortemard l’espace indicible

Photographes

» Jean-Christophe Béchet, l’ivre d’images

Livres

» « Une forme ironique, mélancolique et aguerrie de l’espérance »

Points de vue / Expos

» Plaidoyer pour la voie Georges-Pompidou
» Ce qui vient après le "storytelling" urbain

Concours

» Interférences - Un équipement social pour la porte de Valenciennes à Lille

Le dossier du mois

» La voie Pompidou et le devenir de Paris
» La Seine, l'automobiliste et le devenir du Grand Paris

Innovations

» L’OLED, lumière du futur

Questions pro

» Retour sur l’évolution du code des marchés publics avec la MIQCP

Réalisations

Publiés par d'a

» Stadium du Littoral à Grande-Synthe, Nord
» Requalification de l’hippodrome du Grand Parquet, Fontainebleau
» Médiathèque de Colomiers et musée Cocteau à Menton
» Campus de l’université Saint-Joseph à Beyrouth
» Use context : Siège social de la banque Rothschild à Londres

Archives PDF

Le téléchargement des archives au format PDF est réservé aux membres inscrits possédant un abonnement au magazine papier.
Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
» Stéphane Bigoni & Antoine Mortemard l'espace indicible
» Jean-Christophe Béchet, l’ivre d’images
» La Seine, l'automobiliste et le devenir du Grand Paris

> L'Agenda

Mars 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…