N° 214 - Décembre 2012

Lutte des classes

Il y a un an, nous publiions pour la première fois le tableau des 200 premières agences françaises d’architecture classées par chiffres d’affaires. Les réactions se partagèrent entre intérêt, amusement et malaise. Nous avions pourtant pris grand soin d’éviter toute confusion entre ce classement et un quelconque classement qualitatif. L’implacabilité des chiffres semblait soudain gêner ceux qui voulaient ignorer la réalité : il y a aujourd’hui davantage d’agences de grande taille, elles ont tendance à rafler la meilleure partie de la commande et leur production peut aussi être de qualité. La complexification technique de la construction et l’hypertrophie du carcan administratif et réglementaire deviennent si pesantes qu’il est de plus en plus difficile pour les petites structures d’atteindre le degré d’excellence auquel leur talent peut légitimement prétendre. Dans une profession où la figure exemplaire demeure celle de l’artiste maudit, de préférence solitaire, détaché des choses matérielles et fuyant toute forme d’autopromotion, la présence de grosses agences – avec leurs gestionnaires, leur service de communication et de prospection du marché – est vite perçue avec hostilité. Cette situation est pathogène d’une schizophrénie qui est sans doute davantage à l’origine du malaise que notre classement. Car, et nous sommes bien placés pour le vérifier chaque jour, la posture dans laquelle s’érige l’artisan poète – le saint-ermite-de-l’espace-révélé-sous-le-rayon-sacré-de-la-lumière – résiste difficilement à la première tentation de l’économie de marché. Oui, il y existe de grandes agences prédatrices de commandes, dont le travail n’honore pas l’architecture. Mais il n’y en a pas davantage que de petites agences incompétentes et à la production médiocre. Il reste que la disparition des petites structures serait catastrophique pour la vitalité de l’architecture et l’émergence de nouvelles générations d’architectes. Elles ne pourront malheureusement pas survivre longtemps si elles ne parviennent pas à s’adapter : être davantage solidaires, mutualiser certains savoirs ou certaines fonctions. Mais c’est également en observant comment certaines ont su grandir et fonctionnent avec un important appareil productif que les petites pourront trouver des solutions et, pourquoi pas, leur salut.
Emmanuel Caille

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Magazine

Actus brèves

» Gabriele Basilico: 1944-2013
» La recherche à les pieds glacés!
» bonnes fêtes d'architectures

Parcours

» Ofis, une approche pragmatique de l’architecture

Photographes

» Todd Hido, les lieux communs de la mémoire

Livres

» Souto de Moura. Au Thoromet, le diable m'a dit...
» La Folle Histoire du Latitude 43, grandeur et décadence du chef-d’œuvre de Georges-Henri Pingusson à Saint-Tropez
» Imaginer l’évidence
» Eduardo Souto de Moura: Au Thoronet, le diable m’a dit
» Estuaire, le paysage, l’art et le fleuve
» Aerocity. Quand l’avion fait la ville
» Hors les murs
» Construction and Design Manuel. Architectural photography
» Blog : shorpy.com
» L’hôpital en France, histoire et architecture
» Chacun sa maison : Paul Chemetov
» Gilles Perraudin
» Alvar Aalto : La table blanche et autres textes
» Les Pilules du Dr Corbellini
» Wang Shu : Imagining the House
» Project Japan. Metabolism Talks...
» Ange-Jacques Gabriel, l’héritier d’une dynastie d’architectes
» Où va la ville aujourd’hui ? Formes urbaines et mixité
» Envie de villes

Points de vue / Expos

» Choix énergétiques à la française ou à la japonaise ?
» Ronchamp défiguré

Concours

» Discours originaires : Concours Lascaux IV
» Concours Lascaux IV : Entretien avec Jean Nouvel

Le dossier du mois

» Slovénie : une nouvelle génération d'architectes
» Village de maisons, Perovo
» Complexe résidentiel Betnava Park, Maribor
» Centre de sports, Stopice
» Auberge de jeunesse Punkl, Ravne
» Transformation des communs du château d'ormoz
» Marché couvert, Celje
» Complexe Situla, Ljubljana
» la jeune génération a pris le pouvoir
» Jože Plecnik et Edvard Ravnikar, figures tutélaires de l’architecture slovène
» Tribunes pour compétitions d'aviron, Lac de Bled

Innovations

» Une arche de Noé

Les produits de la rédaction

» Des picot par milliers
» Sur les bords
» Arbre d'argile
» Béton brut
» Pas de bois
» Minimales des eaux

Questions pro

» 200 agences françaises classées selon leur chiffre d’affaires
» L’agence d’architecture : grandir ou périr ?

Réalisations

Publiés par d'a

» Le Mémorial de la Shoah à Drancy
» Poetry Foundation, Chicago
» Pôle national des arts du cirque, Auch
» Hackney Marshes Centre, Londres
» Extension de l'IUT Paris 8, Montrueil

Archives PDF

Le téléchargement des archives au format PDF est réservé aux membres inscrits possédant un abonnement au magazine papier.
Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
» OFIS, une approche pragmatique de l'architecture
» Todd Hido, les lieux communs de la mémoire

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…