N° 242 - Mars 2016

Green Gore

Avez-vous écouté le premier enregistrement des ondes gravitationnelles ? C’est l’une des découvertes scientifiques les plus extraordinaires du siècle. Et pourtant, le bruit qu’elles émettent est si banal, c’en est décevant. Les plus grandes innovations – la pénicilline, le microprocesseur – sont en effet rarement spectaculaires. C’est aussi vrai pour l’architecture, notamment lorsqu’elle se veut plus écologique : l’intelligence de la relation au site, la réactivation de procédés traditionnels – ventilations naturelles, inerties ou échanges thermiques – et de matériaux naturels – la pierre, la terre, le bois –, tous ces facteurs produisent des mutations en profondeur, mais qui n’agissent que subtilement sur les formes et sont imperceptibles au philistin. Car l’invention se joue davantage en amont du projet sur l’optimisation de la conception, qu’il s’agisse de la modélisation des effets structurels ou climatologiques, ou de la remise en cause des process conventionnels, comme par exemple avec les filières de réemploi de matériaux.
Comment alors rendre visible l’innovation ? Car pour que l’invention ne reste pas dans les cartons, il faut bien séduire l’investisseur. Depuis quelques années, les architectes ont trouvé un moyen dont ils abusent : ils pulvérisent leurs bâtiments, jusqu’à les recouvrir de mousse verte et de fleurs des champs. La consultation « Réinventer Paris » a ainsi été le théâtre d’une débauche végétale sans précédent. Les images de ces projets nous invitent à plonger dans un film gore vert, nous promettant moult extases de convivialité, de vivre ensemble et autre coworking solidaire, à partager dans un grand bain de verdure biosourcée. Un déluge de bons sentiments auxquels la particule fine de diesel ne saurait évidemment survivre.
Passons sur le fait que planter des arbres ou des navets sur des bâtiments ne garantisse aucun bilan écologique positif et que cela puisse même se révéler catastrophique. On peut regretter que les architectes n’aient d’autres moyens de convaincre de la pertinence de leurs propositions, car s’il y a dans ces projets quelques impostures, il y a aussi de vraies innovations. Mais sans doute faudra-t-il attendre l’automne de ce vegan-show pour voir ce qui se cache réellement derrière la forêt.
Emmanuel Caille

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Magazine

Parcours

» TVK, Regard acéré, observateurs bienveillants

Photographes

» Jacques Windenberger, mémoires de Sarcelles et d'ailleurs

Points de vue / Expos

» Nouveaux réacs, vieux réacs et ignorants de toujours

Concours

» Concours pour la comédie, scène nationale de Clermont-Ferrand

Le dossier du mois

» Eau et Bois à tous les étages : introduction
» Eau et bois à tous les étages ; Immeuble : l'âge du bois
» Eau et bois à tous les étages : Michael Green, « le bois amène l’architecte à retrouver le sens de l’innovation »
» Eau et bois à tous les étages : Wood stocks, la réserve de poutres habitée
» Eau et Bois à tous les étages : Social haut de gamme
» Eau et bois à tous les étages : " Aux arbres, mitoyens ! "
» Eau et Bois à tous les étages : Immeuble modèle
» Eau et Bois à tous les étages : Le palais du bardeau
» Eau et Bois à tous les étages : L'étendard du Vialenc
» Eau et bois à tous les étages : D'une préfa l'autre
» Eau et Bois à tous les étages : Des Chambres en cascades
» Eau et bois à tous les étages : L’esprit de la ruche

Innovations

» L’isolant saute dans le vide

Les produits de la rédaction

» TECHNIQUES - Mille Façades
» DESIGN - Belgium is design ? Du fil à l’usage

Questions pro

» La médiation, pour une résolution rapide et équilibrée des conflits

Réalisations

Publiés par d'a

» Reprogrammation d’une machine à guérir : Reconversion du sanatorium Sabourin en école d’architecture à Clermont-Ferrand
» Créer son propre ciel : National Gallery, Singapour
» La résurrection du musée Unterlinden à Colmar

> L'Agenda

Octobre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
4001 02 03 04 05 06 07
4108 09 10 11 12 13 14
4215 16 17 18 19 20 21
4322 23 24 25 26 27 28
4429 30 31     

> Questions pro

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…

Loi ELAN: Les jeunes architectes se mobilisent

Face aux incertitudes sur l’exercice de la profession et aux débats parlementaires sur la loi Elan, de jeunes architectes ont engagé une…